Retraite

Une résidence pour les handicapés âgés

La résidence L’Olivier, accueillant des personnes âgées présentant une déficience intellectuelle, a été inaugurée.
La résidence L’Olivier est ouverte depuis le mois de février dernier. Autorisée à recevoir neuf personnes vieillissantes présentant une déficience intellectuelle, elle est financée par le conseil général.
L’inauguration a eu lieu vendredi, sous la houlette de Jean Nicolle, président de l’AJP (Accueil et soutien des jeunes en difficulté et des personnes handicapées en Picardie), et en présence d’une pléiade d’élus et des membres du conseil d’administration de l’AJP.
Prise en compte des orientations du département pour les personnes en situation de handicap
Cette nouvelle résidence L’Olivier prend en compte les orientations du Département en matière de vieillissement de la population et, plus particulièrement, les personnes en situation de handicap.
Un fonctionnement sept jours sur sept
Gérard Allart, maire de Mont-d’Origny, a déclaré « être fier de voir ce foyer de vie sur le territoire de sa commune et d’avoir le sentiment que cette nouvelle structure favorise l’intégration des personnes handicapées ».
Une structure qui complète le foyer Esat Le Colombier, le foyer Les Cascades et le centre d’activités de Courjumelles
Jean Nicolle a rappelé, pour sa part, que cette structure venait compléter un dispositif créé en 1984 par l’AJP. Sur le Val d’Origny, il y a l’Esat Le Colombier, un foyer d’hébergement (résidence La Vallée) à Origny-Sainte-Benoîte, un foyer occupationnel d’accueil Les Cascades à Mont-d’Origny et un centre d’activités de jour à Courjumelles.
Un programme qui a bénéficié d’une subvention du conseil général
Le coût de l’opération immobilière s’est élevé à 1 350 000 euros TTC pour 794 m2. Le programme d’équipements se monte, lui, à 98 100 euros.
Le conseil général a alloué une subvention de 136 910 euros, soit 10 %, le reste est financé par un emprunt.
8 emplois ont été créés
Le fonctionnement de la résidence est assuré sept jours sur sept et 365 jours par an. Celle-ci a généré la création d’emplois, soit près de huit postes.
source

01 janvier 2010

La pension de réversion

La pension de réversion est le reversement d’une partie de la retraite au conjoint d’un assuré décédé. La réversion ne concerne que les couples mariés (les couples pacsés ou vivant en concubinage ne peuvent pas y prétendre). La loi du 21 août 2003 portant réforme du régime des retraites, a considérablement modifié le régime de la pension de réversion. plus

22 octobre 2007

Retraite anticipée des fonctionnaires handicapés

La loi du 11 février 2005 a prévu la possibilité, pour les travailleurs handicapés de la fonction publique, d’un départ anticipé à la retraite avec majoration des droits à pension. plus

06 mai 2007

La pension de réversion : L’allocation orphelin handicapé

Au titre du régime complémentaire de l’ARRCO (non cadre) et de l’AGIRC (cadre), les enfants orphelins de père et de mère peuvent recevoir une allocation de réversion. plus

05 mai 2006

Majoration de la durée d’assurance

Les parents peuvent bénéficier d’une majoration de durée d’assurance pour le calcul de leur retraite plus

23 juillet 2004

Le droit à la retraite anticipée

Le décret du 17 mars 2004 relatif à l’abaissement de l’âge de la retraite pour les assurés sociaux handicapés aménage des possibilités de partir en retraite avant 60 ans… plus

Haut de page
Rechercher sur le site