Notre engagement, mot du webmaster :

Romain Dupont, webmaster de Handicap-information et responsable communauté des bénévoles

Je suis né le 18 avril 1984 avec une maladie génétique, la maladie de Werdnig Hoffmann ou amyotrophie spinale infantile. C’est une forme lourde de naissance de myopathie. Mon handicap n’a jamais été tabou pour moi. Cette maladie neuro – musculaire étant évolutive, je perds petit à petit ma mobilité, ce qui me vaut d’être alité la quasi-totalité du temps. Cependant, il m’arrive de me déplacer en fauteuil roulant pour sortir, en gardant la position assise grâce à un appareillage très contraignant. C’est douloureux, c’est extrêmement pénible, mais cela ne me fait pas oublier que j’aime avant tout la vie, m’amuser et mon devoir d’information par rapport à la communauté des personnes handicapées.
Depuis ma naissance jusqu’à l’âge de 19 ans, mon quotidien fut plutôt « acceptable». J’allais au fauteuil tous les jours, c’était « mes jambes à moi », celles avec lesquelles j’allais à l’école. Je passais mon temps libre devant un ordinateur ou une console de jeux vidéo mais je perdais petit à petit mes forces. J’ai été déscolarisé à l’âge de 17 ans, après ma troisième. J’étais trop souvent malade pour suivre les cours. Souvent à bout de forces, j’avais de plus en plus de peine dans une scolarité normale.
J’ai alors découvert “les monde interactifs”, j’ai tout essayé y compris les sites de jeux en ligne. Puis j’ai été hospitalisé longtemps, pour des problèmes graves. Un an cloué au lit. J’ai passé de longues journées à n’avoir qu’Internet pour seul moyen de communication. J’ai rencontré ma première petite amie sur internet. Puis, de surf en surf, j’ai découvert Toox.com, un site de jeux en ligne, d’abord en tant qu’utilisateur puis en tant qu’administrateur et même désormais en tant que responsable de la communauté de bénévoles. Ce site m’a permis et me permet encore de jouer comme n’importe qui. Je m’explique : j’ai toujours été attiré par le jeu, et aussi loin que je me souvienne, j’ai joué au Monopoly, au Yams et au Tarot dès le plus jeune âge. C’est bête à dire mais c’est frustrant de ne pas pouvoir jeter les dés et tenir ses propres cartes sans se demander comment faire puisque ses propres mains ne le peuvent pas. Sur Toox j’étais à l’égale de tous les joueurs. Ça m’a donné envie de m’investir pour le site et d’aider les gens dans la même situation que moi. C’est donc tout naturellement que je me suis présenté aux webmasters pour leur donner quelques conseils, sans leurs cacher mes lourdes difficultés motrices. A chaque fois que je pensais que telle ou telle amélioration pouvait être apportée pour faciliter l’accès aux invalides, je faisais remonter l’information aux techniciens.
Jusqu’au jour où Jean-Baptiste Descroix-Vernier, Président du Groupe Rentabiliweb à qui appartient Toox.com m’a appelé. Je me souviens de ce jour comme si c’était hier. Je peux vous assurer que du fond de mon lit, je n’en menais pas large! J’étais impressionné car c’est l’un des grands patrons français. A ma grande surprise, je suis tombé sur un homme direct, profondément humain avec qui le courant est passé immédiatement. Pour lui, le fait que je sois au fond de mon lit ne signifiait pas que j’étais quelqu’un d’inutile ou d‘ incompétent. Ce type extraordinaire m’a alors demandé de dresser un listing de ce qui était susceptible de freiner mon accès au site. En quelques jours toutes les modifications ont été apportées pour rendre mes journées plus attractives. J’ai aimé cette implication et j’ai aimé pensé que grâce à mes quelques petites consignes, dorénavant les personnes handicapées accèderaient facilement au site. C’est devenu un de mes combats. Si dans la vie, les barrières sont parfois dures à abolir, sur Internet, elles deviennent plus faciles à briser…
Logiquement, j’ai fini par postuler pour devenir modérateur sur Toox.com . Ma candidature a été acceptée et j’ai gravi tous les échelons. Mon poste de modérateur s’est étendu à la technique, de manière à ce que le site demeure accessible à personnes handicapées à chaque nouvelle version. De là, Jean-Baptiste Descroix-Vernier  m’a proposé d’élargir mes fonctions en testant tous les sites du Groupe avec cette même mission.
Je pense que cette mission peut être une aide pour tous ceux qui souffrent à la suite d’un accident ou d’une maladie. C’est pour cette raison que j’ai demandé à Jean-Baptiste Descroix-Vernier il y a plusieurs années, de financer ce site.
 Soyez tous les bienvenus, handicapés, amis, familles, n’hésitant à partager nos joies comme nos problèmes. Chacun de nous peut être contributeur de l’information des personnes handicapées.